Bandeau
Jésuites à La Réunion
Slogan du site

Le site des jésuites à La Réunion. La communauté de la Résidence du Sacré-Cœur, les activités de la chapelle de la Résidence et du Centre Saint-Ignace.

logo article ou rubrique
Parfaits comme le Père
Article mis en ligne le 25 février 2020

par P. Thang Nguôn sj, chapelain

Retrouvez ici l’évangile (version brève) du dimanche 23 février 2020, 7e dimanche du Temps Ordinaire (année A), ainsi que l’homélie à la chapelle du Sacré-Cœur.

Les lectures du jour

Le passage de l’évangile d’aujourd’hui est la suite de celui du dimanche dernier qui se trouve dans le chapitre 5 de l’évangile selon saint Matthieu. Pour mémoire, ce chapitre est introduit par les Béatitudes puis par « Vous êtes le sel de la terre… Vous êtes la lumière du monde... » (Mt 5, 13 & 14). Il semble que Jésus veuille que l’être humain soit égal au Père céleste. Regardons cela de plus près à partir des deux commandements introduits par la parole de Jésus : « Vous avez appris qu’il a été dit... » (Mt 5, 38 & 43).

« Oeil pour œil, dent pour dent » (Mt 5, 38) fait partie de la « loi du talion » connue dès le XVIIIe siècle avant notre ère (Code de Hammurabi du royaume de Babylone). Cette phrase signifie « rendre la pareille » (« talion » vient du latin talis qui signifie « tel », « pareil », « de ce genre »). Elle permet certes de limiter les excès de la violence. Mais on ne peut pas dire qu’elle fait cesser la violence. Un exemple : nous pouvons constater que dans les pays où la loi prévoit encore la peine de mort, la violence ne cesse pas pour autant.

Qu’en est-il de « Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi » (Mt 5, 43) ? Cette loi exprime le naturel de tout être humain ; il est normal que nous soyons attirés vers ceux qui partagent les mêmes origines sociales, opinions, goûts que nous. Et si l’on ne haïssait pas son ennemi, quelles seraient les conséquences ? En tant qu’individu ordinaire, au pire se faire dénigrer et se faire traiter d’idiot ? En tant qu’homme d’État, se faire considérer comme un traître ? Certains ont payé cela de leur vie comme Yitzhak Rabbin assassiné en 1995 par un étudiant juif après la signature des accords de paix d’Oslo avec Yasser Arafat en 1993. Quelques-uns, plus chanceux, ont permis à leur pays de connaître un avenir moins ségrégationniste, tels Nelson Mandela et Frederick De Klerk ou encore plus récemment, Abiy Ahmed, Éthiopien qui a mis fin à la guerre entre l’Éthiopie et l’Érythrée en 2018.

« Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait » (Mt 5, 48). Jésus veut que nous soyons à l’image parfaite du Père. Il croit en notre capacité d’être comme le Père céleste et comme Lui. Il appelle ses disciples (et nous aussi) à suivre ce chemin de la perfection. Devant l’ampleur du projet, soyons-en assurés, le Christ et l’Esprit Saint seront présents sur ce chemin.

Demandons au Seigneur de nous accorder la grâce de Le connaître intérieurement afin de mieux vivre selon ses commandements.

Image par Adina Voicu de Pixabay