Bandeau
Jésuites à La Réunion
Slogan du site

Le site des jésuites à La Réunion. La communauté de la Résidence du Sacré-Cœur, les activités de la chapelle de la Résidence et du Centre Saint-Ignace.

logo article ou rubrique
Se rendre disponible à un autre que soi
Article mis en ligne le 10 février 2020
dernière modification le 11 février 2020

par P. Thang Nguôn sj, chapelain

Retrouvez ici l’évangile (version brève) du dimanche 2 février 2020, fête de la Présentation (année A), ainsi que l’homélie à la chapelle du Sacré-Cœur.

Les lectures du jour

En cette fête de la Présentation du Seigneur, l’Église nous propose l’évangile de saint Luc au chapitre 2 du verset 22 à 32. Chose étonnante, sur les 11 versets de l’évangile d’aujourd’hui, quatre parlent de la Sainte Famille. Les sept autres versets parlent de Syméon. Regardons de plus près.

Les 4 versets qui concernent la sainte Famille donnent une description de ce qu’elle doit faire pour être fidèle à la Loi de Moïse : présenter l’enfant à Dieu (c’est à dire l’emmener au Temple) et offrir un sacrifice.

Qui était Syméon ? Saint Luc nous dit que c’était « un homme juste et religieux qui attendait la Consolation d’Israël, et l’Esprit Saint était sur lui » (Lc 2, 25). C’était un homme dont on peut penser qu’il était estimé et respecté. Estimé, respecté, il a une position dans la société. Pourtant, il ne profite pas de cette position sociale ; il ne se laisse pas enfermer dans ses acquis. Mais il se laisse conduire par l’Esprit Saint.

Pour se laisser conduire par l’Esprit Saint, Syméon a dû faire place dans sa vie. Il se rend disponible à un autre que lui. Grâce à sa disponibilité, Syméon a reçu dans ses bras le Messie, le Christ. La promesse qu’il a reçue (« Il avait reçu de l’Esprit Saint l’annonce qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Christ, le Messie du Seigneur » Lc 2, 26), s’est accomplie grâce à sa disponibilité à l’Esprit et non grâce à ses acquis. En étant disponible pour un autre que lui (l’Esprit Saint) Syméon a fait la rencontre tant attendue : il a vu le Messie.

Lorsque la promesse s’est réalisée, que fait-il ? Il bénit Dieu (Lc 2, 28b). C’est le cantique que les consacrés(e)s reprennent dans l’office des complies tous les soirs. Là encore, au lieu de garder la promesse accomplie pour lui, au lieu de s’approprier cette promesse, Syméon se retourne vers son Dieu en le remerciant.

On peut résumer le cheminement de Syméon : disponibilité, écoute de l’Esprit Saint, agir selon l’Esprit Saint, réalisation de la promesse, action de grâce.

En cette fête de la Présentation, journée des consacrés, demandons au Seigneur d’être disponibles pour accueillir sa Lumière dans notre vie.