Bandeau
Jésuites à La Réunion
Slogan du site

Le site des jésuites à La Réunion. La communauté de la Résidence du Sacré-Cœur, les activités de la chapelle de la Résidence et du Centre Saint-Ignace.

logo article ou rubrique
Pourquoi cette joie ?
Article mis en ligne le 14 mai 2019

par Père Thang Nguôn sj

Retrouvez ici l’évangile du dimanche 12 mai 2019, 4ème dimanche de Pâques (année C) et Journée mondiale de prière pour les vocations, ainsi que l’homélie à la chapelle du Sacré-Cœur.

Les lectures du jour

La lecture des Actes des Apôtres nous relate la suite de la saga de l’annonce de la Bonne Nouvelle dans les premiers temps de l’Église. Elle nous emmène à Antioche où Paul et Barnabé entrent à la synagogue le jour du sabbat. Comment s’y sont-ils pris pour annoncer la Bonne Nouvelle ?

Dans la synagogue, Paul et Barnabé, connaissant bien le judaïsme, font un rappel de l’histoire biblique et insistent sur les dons multiples fait par Dieu du temps des ancêtres hébreux jusqu’à celui de Jean-Baptiste, de Jésus et de sa résurrection, des apparitions à ses disciples qui sont devenus ses témoins devant le peuple d’Israël. La parole annoncée dans la synagogue semble un succès. Mais le sabbat suivant, les juifs voyant le rassemblement de presque toute la ville, les expulsent du territoire par jalousie.

Pour Paul et Barnabé, c’est un échec car le message de la Bonne Nouvelle devait d’abord être annoncé aux juifs qui l’ont refusé ! Malgré cela, ils étaient pourtant « remplis de joie et d’Esprit Saint ». Pourquoi cette joie ?

Probablement parce que ce message de la Bonne Nouvelle a touché le cœur des païens qui sont devenus croyants ! « Tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle devinrent croyants » précise le livre des Actes des Apôtres. Ne peut-on rapprocher cette phrase de l’Évangile d’aujourd’hui ? « Mes brebis écoutent ma voix… et elles me suivent. Mon Père me les a données… et personne ne peut les arracher de la main du Père. »

Paul et Barnabé ont suivi le Christ. Ils sont ses disciples et les fils adoptifs du Père. Il en est de même pour tous ceux qui sont devenus croyants et qui sont habités par la joie et l’Esprit Saint.

Et nous, avec notre histoire personnelle avec le Christ, comment annonçons-nous la Bonne Nouvelle aujourd’hui ?

En ce dimanche de prière pour les vocations, qu’avons-nous à faire ? Prions-nous assez pour les vocations ?