Accueil du site > Mots-clés > Nuage > évangile

évangile

Autres groupes de mots-clés

Pages pertinentes

  • Jésus guérit l’aveugle Bartimée

    L’évangile du 30ème dimanche ordinaire, année B, l’homélie du père Christophe Kerhardy, la prière universelle du dimanche 28 octobre 2012.

  • « Je suis la porte des brebis »

    Jésus parlait ainsi aux pharisiens :

    « Amen, amen, je vous le dis : celui qui entre dans la bergerie sans passer par la porte, mais qui escalade par un autre endroit, celui-là est un voleur et un bandit.

    Celui qui entre par la porte, c’est lui le pasteur, le berger des brebis..."

    Retrouvez ici l’évangile du 11 mai 2014, 4ème dimanche de Pâques (année A), l’homélie du père Christophe Kerhardy, et la prière universelle des fidèles de la Résidence du Sacré-Cœur.

  • L’agneau et la colombe

    Retrouvez ici l’évangile du 19 avril 2014, veillée pascale (année A), l’homélie du père Christophe Kerhardy, et la prière universelle des fidèles de la Résidence du Sacré-Cœur.

    Après le sabbat, à l’heure où commençait le premier jour de la semaine, Marie Madeleine et l’autre Marie vinrent faire leur visite au tombeau de Jésus.

    Et voilà qu’il y eut un grand tremblement de terre ; l’ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre et s’assit dessus.

    Il avait l’aspect de l’éclair et son vêtement était blanc comme la neige.

    Les gardes, dans la crainte qu’ils éprouvèrent, furent bouleversés, et devinrent comme morts.

    Or l’ange, s’adressant aux femmes, leur dit : « Vous, soyez sans crainte ! Je sais que vous cherchez Jésus le Crucifié.

    Il n’est pas ici, car il est ressuscité, comme il l’avait dit. Venez voir l’endroit où il reposait.

    Puis, vite, allez dire à ses disciples : ’Il est ressuscité d’entre les morts ; il vous précède en Galilée : là, vous le verrez !’ Voilà ce que j’avais à vous dire. »

    Vite, elles quittèrent le tombeau, tremblantes et toutes joyeuses, et elles coururent porter la nouvelle aux disciples.

    Et voici que Jésus vint à leur rencontre et leur dit : « Je vous salue. » Elles s’approchèrent et, lui saisissant les pieds, elles se prosternèrent devant lui.

    Alors Jésus leur dit : « Soyez sans crainte, allez annoncer à mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée : c’est là qu’ils me verront. »

    (Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 28, 1-10)

  • Jésus guérit un sourd-muet

    L’évangile du 23ème dimanche ordinaire, année B, l’homélie du père Christophe Kerhardy, la prière universelle du dimanche 9 septembre 2012.

  • Contre le sectarisme

    L’évangile du 26ème dimanche ordinaire, année B, l’homélie du père Christophe Kerhardy, la prière universelle du dimanche 30 septembre 2012.

  • Tous prêts pour l’heure du Christ !

    Retrouvez l’évangile du 11 août 2013, 19ème dimanche du Temps ordinaire (année C), l’homélie du père Christophe Kerhardy, et la prière universelle des fidèles de la Résidence du Sacré-Cœur.

  • Bartimée, celui qui voit avec le cœur

    Retrouvez ici l’évangile du dimanche 25 octobre 2015, 30ème dimanche du temps ordinaire (année B), l’homélie du père Christophe Kerhardy, et la prière universelle des fidèles de la Résidence du Sacré-Cœur.

  • Vivre avec la Trinité le concert de la vie

    Retrouvez l’évangile du 26 mai 2013, fête de la Sainte Trinité (année C), l’homélie du père Christophe Kerhardy, et la prière universelle des fidèles de la Résidence du Sacré-Cœur.

  • « Je connais mes brebis, mes brebis me connaissent »

    Retrouvez ici l’évangile du dimanche 26 avril 2015, 4ème dimanche de Pâques (année B), l’homélie du père Christophe Kerhardy et la prière universelle des fidèles de la Résidence du Sacré-Cœur.

  • Quand le Seigneur s’invite chez toi, réponds oui sans attendre

    Retrouvez l’évangile du 3 novembre 2013, 31ème dimanche ordinaire (année C), l’homélie du père Christophe Kerhardy, et la prière universelle des fidèles de la Résidence du Sacré-Cœur.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80

Ce n’est pas d’en savoir beaucoup qui satisfait et rassasie l’âme, mais de sentir et goûter les choses intérieurement (Ignace de Loyola)