Accueil du site > Activités > Formation humaine et spirituelle > Chemin de carême > Une foi qui agit : la miséricorde
logo

Une foi qui agit : la miséricorde

par Père Bernard Paulet sj (17/02/2013)

Nourrir les affamés, donner à boire aux assoiffés, accueillir l’étranger, vêtir ceux qui sont nus, visiter les malades, libérer les prisonniers, ensevelir les morts forment un ensemble appelé, selon la Tradition de l’Église, les « œuvres de miséricorde corporelle ». Ce septénaire trouve son origine dans la parabole dite du Jugement dernier de l’Évangile selon saint Matthieu (25, 34-46) et permet de détailler les actes à travers lesquels la miséricorde, c’est-à-dire l’amour des autres, la charité, peut s’exercer. Le carême de l’Année de la Foi est le temps opportun pour se stimuler mutuellement dans cette « foi qui opère par la charité » (Galates 5,6), car « la foi est morte sans les œuvres » (Épître de Jacques 2, 17).

Une proposition du Père Bernard Paulet, jésuite, pour accompagner le temps du Carême : projection d’un documentaire puis échange, partage et prière.

(Illustration : hermanoleon.org)


Mots-clés

Répondre à cet article

Ce n’est pas d’en savoir beaucoup qui satisfait et rassasie l’âme, mais de sentir et goûter les choses intérieurement (Ignace de Loyola)
SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0