Accueil du site > Chapelle > Méditer l’évangile du dimanche > Relevez la tête, votre rédemption (...)

Relevez la tête, votre rédemption approche !

L’évangile du 1er dimanche de l’Avent, année C, l’homélie du père Christophe Kerhardy, la prière universelle du dimanche 2 décembre 2012.

par Père Christophe Kerhardy sj (2/12/2012)

L’évangile

Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur terre, les nations seront affolées par le fracas de la mer et de la tempête. Les hommes mourront de peur dans la crainte des malheurs arrivant sur le monde, car les puissances des cieux seront ébranlées. Alors, on verra le Fils de l’homme venir dans la nuée, avec grande puissance et grande gloire. Quand ces événements commenceront, redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption approche.

« Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre cœur ne s’alourdisse dans la débauche, l’ivrognerie et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l’improviste. Comme un filet, il s’abattra sur tous les hommes de la terre. Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous serez jugés dignes d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de paraître debout devant le Fils de l’homme. »

(Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 21, 25-28.34-36)

-* Cliquer sur l’onglet « L’homélie » pour continuer...

L’homélie

Tremblement de terre à Lisbonne, 1755, estampe de Georg Caspar Pfauntz
Tremblement de terre à Lisbonne, 1755, estampe de Georg Caspar Pfauntz

C’est aujourd’hui le premier jour de l’Avent, cette période devrait être propice pour nous préparer à Noël. La grossesse de Marie n’est pas loin de son terme, le Sauveur est proche, il vient parmi nous. Plus notre attente aura été intense, plus la Nativité produira en nous une profusion de joie.

Sous peu, nous chanterons « Douce nuit ». Cependant l’Évangile qui amorce le temps de l’Avent n’a rien d’une berceuse : « Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur terre les nations seront affolées par le fracas de la mer et de la tempête. Les hommes mourront de peur dans la crainte des malheurs arrivant sur le monde, les puissances des cieux seront ébranlées ».

La Grande vague de Kanagawa, estampe de Katsushika Hokusai (1760-1849)
La Grande vague de Kanagawa, estampe de Katsushika Hokusai (1760-1849)

C’est assez brutal, un tsunami arrive qui va ébranler tout le cosmos. Pas de panique nous disent certains commentateurs. L’image du soleil qui disjoncte annonce la ruine du temple de Jérusalem ; les astres qui tombent et les étoiles qui s’éteignent racontent l’effondrement des divinités antiques. Autrement dit, le temple ancien et le vieux panthéon astral ne tiendront pas devant le Christ, car c’est lui qui est le vrai visage de dieu. Pas de panique donc, l’univers en pleine déflagration est une histoire passée. Déjà, les puissances néfastes, déjà les esprits dévastateurs gisent sous les pieds du Christ ressuscité. C’est pourquoi les Gaulois n’ont plus à avoir peur, le ciel ne leur tombera pas sur la tête, Jésus a vaincu les ennemis de la vie et sa victoire a liquidé nos inquiétudes.

© Bruno Pilorget
© Bruno Pilorget

Vous allez me dire : tout cela est bien joli, mais regardez un peu l’actualité. Les voyants sont dans le rouge : Pôle emploi et les Restos du cœur sont débordés, les espoirs de paix sont minces, on se bat en bien des endroits et les faits de violence, dans les familles, dans les quartiers sont loin d’être résorbés ; de grosses menaces continuent de peser sur l’environnement, et sur le plan affectif, ce n’est pas brillant, dans le cœur de beaucoup , l’amour ressemble à une étoile morte. Bref, la sinistrose est là qui nous sape le moral. Alors, inévitablement, l’idée de fin du monde revient à la surface. La dernière date à la mode, le 21 décembre, circule dans les conversations. L’apocalypse est proche.

Décollons-nous de ces annonce affolantes qui surfent sur nos peurs. Élevons-nous au-dessus du chaos et retenons plutôt aujourd’hui la densité de confiance qui traverse les lectures que nous méditons. Que nous dit le Seigneur ? Dans les soubresauts de l’histoire, dans le cours ininterrompu de nos crises : Dieu vient.

Alors, écoute et retiens le message :

« Voici venir des jours où j’accomplirai la promesse de bonheur… »

« N’allez pas vous effrayer… »

« Redressez-vous et relevez la tête car votre rédemption est proche ! »

Christ en gloire © Hermanoleon/cruzblanca.org
Christ en gloire © Hermanoleon/cruzblanca.org

De grâce, faites confiance à Dieu. Croyez que les angoisses cesseront, car le Seigneur veille au grain ; l’humanité, la prunelle de ses yeux, n’est pas en voie de perdition mais en passe de rédemption. Le jour est proche où nos fragilités elles-mêmes vont devenir la chair de notre Dieu… Le jour est proche où le Seigneur va entrer de plein pied dans notre histoire pour nous donner un gros coup de « pousse ». L’incarnation de Jésus n’a qu’un seul objectif : nous remettre en état de bonheur infini…

Jadis, une bonne étoile annonça ce bonheur qui approche. Oui, rappelez-vous comment des mages se sont laissé guider par une étoile. Ils n’avaient pas les yeux rivés sur des rayonnages de cadeaux et des publicités racoleuses.

L’Avent fut pour eux une route à faire, comme celle que nous allons parcourir pour être près de Jésus, le jour de la Nativité. Inutile d’aller voir l’astrologue pour savoir si votre étoile est bonne. C’est en toi qu’il faut réveiller le désir d’un sauveur. En toi, sollicite la force de Dieu et elle viendra au secours de ta faiblesse, en toi, sollicite la miséricorde de Dieu et elle viendra au secours de ton péché, en toi, sollicite la paix de Dieu et elle viendra au secours de tes emportements, sollicite la vie de Dieu et elle viendra sauver ce qui périt en toi.

Ce ne sont pas là des berceuses, c’est un programme de veille. Et plus notre veille aura été active et intense, plus la Nativité sera pour nous un jour de joie et de bonheur.

Alors, d’ici Noël, prie et accroche-toi à l’espoir que Dieu vient toujours où nous avons tellement besoin de lui. D’ici Noël, redresse-toi, lève la tête et chante : hello, le soleil brille, brille, brille, hello, le Christ reviendra bientôt. Ma rédemption, c’est lui qui vient dans ma chair et dans mes os.

-* Cliquer sur l’onglet « La prière universelle » pour continuer...

La prière universelle

« Restez éveillés et priez en tous temps ». En ce premier dimanche de l’Avent, que ton Église, Seigneur, forte des promesses du retour du Christ, entre en prière et comme un guetteur dans la nuit se prépare à l’enfantement d’un monde nouveau. Ô Père, entends nos prières.

[marine]Vienne ton Règne au cœur de nos frères[/marine]

Seigneur, puisque l’amour est un don venu de toi, que cet amour éclaire la vie de chacun. Que chaque décision familiale, sociale ou politique reflète l’amour tel que tu le conçois et contribue à l’avènement de ton Royaume. Ô Père, entends nos prières.

[marine]Vienne ton Règne au cœur de nos frères[/marine]

Temps de l’Avent, temps de dépouillement. Dépouillé de toute richesse dans la crèche, dépouillé de toute puissance sur la croix, le Christ nous montre la route. Que ce temps de l’Avent nous conduise à abandonner tout ce qui nous alourdit et à chercher ce qui nous conduit à toi. Ô Père, entends nos prières.

[marine]Vienne ton Règne au cœur de nos frères[/marine]

Permets à chacun, ô Père, en ce temps de l’Avent, d’être les messagers joyeux du Royaume de paix, de justice et d’amour que tu as préparé pour nous et que notre joie illumine la vie de nos frères. Ô Père, entends nos prières.

[marine]Vienne ton Règne au cœur de nos frères[/marine]

Mots-clés

Répondre à cet article

Ce n’est pas d’en savoir beaucoup qui satisfait et rassasie l’âme, mais de sentir et goûter les choses intérieurement (Ignace de Loyola)
SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0