Accueil du site > Activités > Forum-débat > Forum-débat : Bienheureuses fragilités
logo

Forum-débat : Bienheureuses fragilités !

Mardi 7 mars 2017, 18h30 – 20h, à la Salle Jean de Puybaudet.

par Père Stéphane, sj (2/03/2017)

 Forums-débats de mars et d’avril…

Le thème de la fragilité concerne tout le monde. Il nous conduit dans l’intériorité de l’existence humaine. Ce n’est donc pas à partir des signes les plus extérieurs de vulnérabilité que nous pouvons saisir le rôle déterminant de la fragilité dans nos vies.

Pour tenter d’aller au plus près de notre propre expérience de la fragilité, et par un échange respectueux des démarches personnelles, nous proposons de partir des situations d’entraide que beaucoup d’entre nous vivent par leur engagement dans des mouvements ou des associations.

Dans tous ces lieux, nous avons l’habitude d’identifier des aidants et des aidés : des personnes qui se rendent volontairement et bénévolement disponibles à d’autres personnes qui sont en partie dépendantes, pour des causes très différentes, de l’aide de tiers pour réaliser certains actes de la vie quotidiennes et certaines activités.

L’enjeu des deux forums-débats à venir est justement de ne pas en rester à la relation aidant/aidé dans sa forme la plus apparente : l’aidé en dépendance de l’aidant pour réaliser certaines choses. Cette asymétrie de la relation de départ est en réalité rapidement transformée en réciprocité : le binôme aidé/aidant évolue vers un échange à part égale, chacun recevant et donnant, dans une forme de partenariat où les sentiments d’amitié et de fraternité trouvent à s’exprimer.

Le premier forum-débat (7 mars) nous situe dans l’espace privé-public de la famille et des activités culturelles et de loisirs. Le deuxième forum-débat (4 avril) nous amène à prendre davantage en compte le milieu professionnel de l’entreprise. L’ambition est de couvrir par ces deux entrées l’ensemble des domaines de notre vie en société.

 Mardi 7 mars

Nous invitons tous ceux qui le souhaitent à intervenir quelques minutes en binôme aidé/aidant : deux personnes réunies par une association ou un mouvement dans lequel elles font l’expérience d’une relation de réciprocité entre ce que chacune donne et reçoit. A la suite de la présentation de ce cadre, le binôme est invité à nous dire comment, d’après lui, la qualité de la relation personnelle qui s’est approfondie peut être évaluée. Par exemple, chaque personne du binôme éprouve-t-elle une plus grande liberté intérieure du fait de mieux reconnaître et accepter désormais ses propres fragilités ? Et celles-ci, parce que reconnues et acceptées, sont-elles devenues un facteur indispensable à l’épanouissement humain, personnel et collectif ?

Merci aux binômes qui souhaiteront intervenir de nous en avertir auparavant sur la boîte mail : ignace974@jesuites.com. Nous prenons aussi l’initiative de contacter quelques personnes.


Mots-clés

Répondre à cet article

Ce n’est pas d’en savoir beaucoup qui satisfait et rassasie l’âme, mais de sentir et goûter les choses intérieurement (Ignace de Loyola)
SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0