Accueil du site > Centre St-Ignace > Un p’tit mot, trois p’tits pas > Sommes-nous bousculés par l’exhortation
logo

Sommes-nous bousculés par l’exhortation du pape François sur la famille ?

Mardi 14 juin, à 18h30, salle Jean de Puybaudet.

par Admin (13/06/2016)

Publiée le 8 avril, Amoris Laetitia – La joie de l’amour est le fruit des deux dernières assemblées d’évêques du monde entier réunis en synode à Rome sur le thème de la famille. Beaucoup attendaient de ce texte une « révolution », quand d’autres craignaient de trop grandes ouvertures... Finalement qu’en est-il ? La presse catholique fait état de réactions assez positives dans l’ensemble, comme si le texte de l’exhortation prenait un peu tout le monde au dépourvu, obligeant chacun à évoluer dans sa vision.

Quelques impressions récoltées par les journalistes auprès d’acteurs pastoraux donnent la tonalité dans laquelle Amoris Laetitia est accueillie : « Cette idée d’une Église en devoir de n’exclure personne, quelle que soit sa situation, nous plaît beaucoup. La porte n’est jamais fermée, tout le monde peut repartir, avancer. On a parfois tendance à faire la morale, on se dit que les jeunes couples ne sont pas prêts... mais il faut leur donner l’envie de mûrir et non leur faire peur ! » ; « L’idéal chrétien de la famille vaut le coup ! Et c’est justement pour cette raison qu’il ne faut pas laisser des chrétiens sur le bord du chemin. Mais pour les aider à s’approcher du Christ, il faut marcher à leur hauteur et à leur rythme ».

A La Réunion, la famille est depuis longtemps l’un des thèmes majeurs de la pastorale du diocèse, et beaucoup de catholiques y consacrent de leur temps pour préparer d’autres au mariage, les accompagner dans leur vie conjugale et l’éducation des enfants, être présents encore quand le couple traverse une crise... Commission Diocésaine de Pastorale Familiale, Centres de Préparation au Mariage, Fédération des Associations Familiales Catholiques, Fraternité Cana, Équipes Notre-Dame, Solitude Myriam, et d’autres encore participent à cette attention permanente au devenir des familles réunionnaises. Plusieurs de leurs membres viennent nous partager leur lecture d’Amoris Laetitia – La joie de l’amour.


Répondre à cet article

Ce n’est pas d’en savoir beaucoup qui satisfait et rassasie l’âme, mais de sentir et goûter les choses intérieurement (Ignace de Loyola)
SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0