Accueil du site > Activités > Forum-débat > Être lazariste à La Réunion en 2015, (...)
logo

Être lazariste à La Réunion en 2015, pourquoi ?

Mardi 3 novembre 2015, de 18h30 à 20 heures, salle Jean de Puybaudet, forum-débat avec le Frère Joseph Razafindrabe, lazariste. Entouré de ses frères prêtres de la Mission qui travaillent à La Réunion,il donnera son témoignage et répondra aux questions.

par Père François Noiret sj (30/10/2015)

2015, Année de la vie consacrée. En la promulguant, le pape François invitait à la fois à « regarder le passé avec reconnaissance », à « vivre le présent avec passion », à « embrasser l’avenir avec espérance ». Moniales, Carmel, congrégations et ordres divers sont présents et actifs à La Réunion. Mais les premiers venus ici ont été les Lazaristes.

Saint Vincent de Paul au XVIIème siècle, père des enfants trouvés, aumônier général des galères, fondateur des prêtres de la Mission, a marqué d’une empreinte indélébile la vie de l’Église de France. Jusqu’à Vatican II, ses milliers de Filles de la Charité étaient dans tous les quartiers et tous les hôpitaux.

C’est Vincent de Paul qui envoya 40 prêtres lazaristes à Fort-Dauphin (Madagascar) quand La Réunion était encore inhabitée : aucun n’y survécut plus de deux ans ! Mais qui aujourd’hui ne connaît pas l’action du Père Pedro à Tananarive ?

« La charité est une grande dame. Il faut faire ce qu’elle commande. … Cherchons les plus pauvres et les plus abandonnés ; reconnaissons devant Dieu que ce sont nos seigneurs et nos maîtres, et que nous sommes indignes de leur rendre nos petits services. »

Son charisme de charité tient-il encore la route aujourd’hui ? Quelles formes prend-il à La Réunion et dans l’océan Indien ?

Le Frère Joseph Razafindrabe, lazariste, visite les prisonniers à Domenjod, les malades à la clinique Sainte-Clotilde et ailleurs, accueille les sans-abri à la Table de l’amitié, fait le catéchisme aux enfants de La Bretagne, etc. Il donnera son témoignage et répondra à nos questions. Il sera entouré de ses frères prêtres de la Mission qui travaillent à La Réunion.


Mots-clés

Répondre à cet article

Ce n’est pas d’en savoir beaucoup qui satisfait et rassasie l’âme, mais de sentir et goûter les choses intérieurement (Ignace de Loyola)
SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0